LFDVS

"La Fièvre Du Vendredi Soir" - Jeux de rôle sur table (JdR, TTRPG)

Outils pour utilisateurs

Outils du site


dc_heroes:sfcomics

Superforce Comics

Copie sombre et dystopique de notre univers dans un futur proche plutôt gothique, inspiré de Cyberpunk, de Robocop, de Batman et de The Crow, le monde de SuperForce Comics (SFC) repose sur un certain nombre de concepts s'éloignant volontairement de l'univers original de DC Comics. En voici un tour d'horizon.

Télécharger ce document (558 Ko)


> Superpouvoirs et mythes fondateurs

DC, Marvel et SFC

Dans SFC, les anciens héros et méchants de la DC, principalement ceux de la JLA 1) et de la JLE 2) (Superman, Lex Luthor, Batman, PowerGirl, Wonder Woman, Green Lantern, Doomsday, Bane, Nightwing, Aquaman, Flash, Martian Manhunter, etc) sont réels. Cependant (cf la mini-série « Kingdom Come ») ils sont désormais relativement âgés (50 ans de moyenne d'âge apparent) et réinterprétés pour se conformer à SFC (les plus jeunes de ce lot sont Nightwing et PowerGirl). En revanche, les héros de la Marvel y compris les X-Men sont là aussi pure fiction.

Les métahumains et assimilés

SFC présuppose que les métahumains stricto sensu, dotés de pouvoirs ou de capacités magiques sont des récipiendaires du sang des anciens Seigneurs Atlantes. Selon les régions, 1 à 2 personnes sur 100.000 est potentiellement un métahumain, soit à peu près 1000 personnes pour un pays comme la France.

Il existe cependant des mutants humains (créés par anomalie/ingénierie génétique ou accident/expérience technologique) et des extraterrestres dont les pouvoirs peuvent être voisins (cf Superman ou Martian Manhunter), mais ils ne représentent qu'un faible pourcentage par rapport à la population des métahumains. Les vampires, goules et autres garous existent et sont donc en réalité des mutants, tandis que les zombies sont des créatures animées par la magie. Autant il est théoriquement possible de « guérir » des mutants (voir X-MEN 3), autant cela est impossible pour tous les autres.

Les Atlantes

Les Atlantes étaient eux-mêmes des mages, devenus des techno-mages et des métahumains en des temps reculés, dont l'apogée de la civilisation se situe autour de 10000 ans avant JC. Et c'est environ 3500 ans avant notre ère que le  « Créateur » (le fondateur du royaume Atlante) sortit de sa retraite et décida de détruire sa création en raison des querelles et guerres incessantes que se livraient entre eux les Seigneurs Atlantes devenus immortels et quasiment aussi puissants que décadents et désœuvrés.

Sur ordre impératif du Créateur, les Seigneurs durent quitter la Terre pour se rendre sur une lointaine planète d'exil (placés sous un pouvoir matriarcal – planète d'où PowerGirl version SFC viendra aussi en voyageant malgré elle dans le passé) et la cité capitale du royaume fut détruite. Les Seigneurs qui refusèrent de partir furent détruits eux aussi par le Créateur.

Néanmoins, certains des exilés Atlantes revinrent en très grand secret sur la Terre – notamment le Seigneur Lazarus, le dernier Roi d'Atlantis avant le cataclysme. Ils s'isolèrent des humains et des autres Atlantes, sous les océans, en faisant revivre les anciennes cités de Tritonis et Poseidonis (pour se raccorder aussi à l'histoire de Aquaman).

Créatures célestes et infernales

C'est durant le règne des archimages Atlantes que les forces du Paradis (Anges, êtres technologiques) et de l'Enfer (Démons, êtres magiques) furent réellement amenées en nombre sur Terre après s'être longuement combattues depuis des dizaines de milliers d'années dans leur propre dimension lointaine. Chaque camp s'étant pris d'ailleurs au rêve de prendre le contrôle de la Terre et de sa population, à mesure que leur pouvoir grandissait sur notre planète grâce aux Atlantes et bien sûr après leur départ.

Celui que nous nommons « Dieu » dans notre mythologie terrienne est Primus 3), l'Archange élu par ses pairs dirigeant actuellement Paradis. Son rival situé sur la planète Enfer n'est pas un Archange déchu qui s'y est exilé empli d'espoir de revanche, celui communément appelé Lucifer, mais un Seigneur Démon dont le nom est inconnu des humains. Tout le reste n'est que mystère et littérature mythologique. Anges et démons ont potentiellement une espérance de vie à la naissance qui dépasse habituellement l'entendement humain. Les Archanges et Seigneurs Démons sont au moins des individus de niveau « kryptonien 4) » que l'on peut considérer comme immortels.

Enfer et Paradis

Bien que leur nom réel nous soit inconnu, ces deux gigantesques planètes (chacune approximativement de la taille de Jupiter) évoluant dans une autre dimension que sont Enfer et Paradis sont situées dans un même système et issues d'une même civilisation plus ancienne encore que celle des Atlantes. Sur Paradis, la science et les théoriciens scientistes sont au pouvoir aux côtés des Archanges. En Enfer, la magie règne en maître depuis des dizaines de millénaires.

Les « anges » sont des créatures hybrides mi-organiques mi-technologiques, plus vulnérables à la magie que ne le sont les humains, habitant un monde hyper-structuré et ordonné qui pourrait faire penser à une ruche. Leur mode de reproduction quoique sexué est totalement contrôlé par la science de Paradis qui pousse à l'eugénisme dans l'espoir d'un futur toujours meilleur et parfait.

Les « démons » sont des créatures d'origines diverses, organique ou non, la plupart étant des anges « déchus » ou pervertis (comprendre « qui en avaient marre de vivre sur Paradis ») mais aussi des créatures venues d'autres mondes ou univers. Les démons de haut grade sont des Seigneurs Sorciers tissant un système féodal proche en bien des points du Japon médiéval où ceux qui ne sont pas des anges pervertis sont généralement au plus bas de l'échelle sociale.

Depuis quelques années, Primus a définitivement et formellement interdit aux anges de se rendre sur Terre 5), quelle qu'en soit la raison, sous peine de châtiment non déterminé mais sans doute assez douloureux. Les démons n'ont pas ce genre d'interdiction en stock mais leurs seuls moyens de se rendre sur Terre sont l'ouverture d'anciens portails magiques ou l'invocation par un sorcier local. Cela dit rien n'a été explicitement statué par Primus concernant le sort des Anges (et Archanges) actuellement présents, aussi ceux qui reviennent d'eux-mêmes sur Paradis sont pardonnés mais quant aux autres…

> L'univers actuel

Organisations officielles diverses

En dehors de la JLA presque moribonde et de la déjà défunte JLE, il existe officiellement trois organisations destinées à combattre les super-criminels: le UARaid Français (Unité d'Assaut et de Recherche Anti-terroriste Intervention et Défense) 6), l'ERJ Russe (Etoile Russe de Justice) initialement concurrente de la JLE disparue et la LRS Japonaise (League of the Rising Sun - Ligue du Soleil Levant) dont les capacités d'intervention, moyens et modes opératoires sont assez similaires (escouades d'hélicoptères hi-tech, armes et armure énergétiques, etc.).

Le groupe SuperForce ainsi que l'« Académie SuperForce » 7), une école française destinée à former et diriger sur le droit chemin les jeunes métahumains.

Le MCP (Metahuman Cryogenic Penitentiary) est un établissement pénitentiaire placé sous l'autorité militaire britannique quoique situé dans les eaux internationales de la mer de Norvège. Il peut accueillir théoriquement 120 pensionnaires (cf le film « Demolition Man »).

Les autres grandes organisations et corporations issues de l'univers DC, notamment Star Labs, Wayne Corp et LexCorp sont aussi actives et connues mondialement.

Organisations criminelles

La AryenWehr est l'organisation néo-nazie la mieux structurée et la plus difficile à combattre. Entièrement dévouée à Kapitan Nazi et aux membres de son groupe (Jolt et Iron Maiden), c'est un sujet de préoccupation permanent pour Napalm 8).

L'Underground, sorte de super-mafia, est aussi un puissant adversaire auquel de nombreux héros sont confrontés (dont Dark Avenger) 9).

Tel le Gantelet mené par Ptah (groupe de 5 super-criminels maintenant disloqué), la plupart des autres groupes puissants sont « simplement » composés de super-criminels dotés ou non de pouvoirs et disposant souvent de technologie très avancée.

Organisations officieuses ou secrètes

Le Cercle des Veilleurs du Crépuscule, une association de « bons » sorciers collectionneurs de reliques magiques aux buts séculaires et obscurs dirigée désormais par la Comtesse Sevjusa 10).

Europol Strike Force (ESF) est une division spéciale de Interpol en Europe, qui a jusqu'ici recruté et recrute encore la majeure partie des meilleurs éléments et anciens élèves de l'Académie SuperForce. Cette division est dirigée par Ben Gruman, avec Mr Proper et Omegatron 11) en support depuis l'accident de ce dernier. Cette division d'Interpol est en réalité principalement constituée du projet PowerSurge qui n'existe pas officiellement et qui a comme couverture une entreprise de produits chimiques et plastiques: Carver Chemicals Corporation. Dark Avenger « œuvre » en freelance pour l'ESF (hors du projet PowerSurge).

Technologie

Sans tomber dans la science-fiction hard-science ni dans la fantaisie échevelée, l'univers technologique de SFC est à placer classiquement et perpétuellement de 5 à 10 ans en avance sur notre époque. Le clonage humain est possible quoique expérimental, la cryogénisation (cf le MCP) est une technique maîtrisée mais encore un peu instable et bien que plus courant pour les loisirs de riches et l'exploitation privée, le voyage spatial reste astreint à l'utilisation de fusées, propulseurs, satellites et autres navettes.

Espace

Etant légèrement en avance sur notre monde réel, celui de SFC n'en est cependant qu'à ses débuts de projets de colonisation de la planète Mars à des fins d'exploration minière. La Lune est restée globalement inexploitée bien que de grandes corporations y envoient régulièrement des missions scientifiques ou d'exploration minière (ou voulant faire croire qu'elles le sont). La Lune dispose de bases permanentes russes, chinoises, américano-japonaises et européennes en plus des bases privées des megacorporations. La Lune n'appartient à personne et donc potentiellement à tout le monde.


Téléchargements

Titre Taille Format
Le compagnon du joueur dans
l'univers SFC (règles BoH)
123 Ko PDF
Quelques news (notamment sur le MCP) 41 Ko PDF
La place des métahumains
dans le monde actuel
(une vieille émission de “Ca se disctute”)
64 Ko PDF
La grande défaite de Kapitän Nazi 48 Ko PDF

Notes explicatives
1)
Justice League America
2)
Justice League Europe
3)
tout ceci s'inscrit dans une pure œuvre de fiction et il n'est pas dans notre intention de froisser toute foi religieuse
4)
niveau proche de celui de Superman
5)
suite à l'intervention de Cagliostro temporairement investi de la puissance de l'Archange Azrael grâce à son armure
6)
prononcer à l'anglo-saxonne, comme « warhead »
7)
nommée ainsi en hommage aux services rendus par le groupe de super-héros
8)
PJ: porte-parole de Superforce
9)
PJ: membre fondateur de Superforce et plus ancien perso en activité
10)
alliée de Superforce après en avoir été un adversaire redoutable et amie de Cagliostro
11)
ancien PJ, membre fondateur de Superforce
dc_heroes/sfcomics.txt · Dernière modification: 22/09/2017 par LG