Aventures en Golarion

NB : La quasi-totalité des références présentées est en langue anglaise car les traductions de termes ou de noms en français sont parfois calamiteuses, ridicules ou inadaptées.


Rise of the Runelords

Ce module est notre première campagne jouée dans un nouvel univers de jeu. Cela accompagne notre redécouverte de D&D via la prise-en-main de la dernière édition D&D 5e. Une longue suite de scénarios égrène la progression des personnages dans cet « Adventure Path » de Pathfinder sur le monde de Golarion. Son arc narratif qui emmène en gros du niveau 1 au niveau 15 est de fait assez directif.

> Le petit journal des aventuriers

Construits comme des notes personnelles ou des journaux intimes, les comptes-rendus narratifs résultants archivés dans notre bibliothèque ne sont volontairement ni objectifs ni exhaustifs mais finalement plus immersifs. C'est aussi un devoir de mémoire important lors de l'exploration d'un nouvel environnement. Car sur un long scénario, il s'avère réellement fondamental de pouvoir consulter des notes, quelles qu'elles soient, pour ne pas avoir des amnésies temporaires à la table et éviter de longs rappels des événements précédents d'une séance à l'autre.

> Mon avis sur cette campagne

Ce module plonge les personnages dans une ambiance de « donjon à l'ancienne ». Le combat et l'exploration priment généralement sur le reste malgré les efforts du meneur de jeu et l'intrigue manque souvent de subtilité. L'agenda des méchants ne permet de s'investir dans des situations de « roleplay » approfondi qu'à de rares moments. Les seuls intermèdes éventuellement possibles se casent plus ou moins entre les 6 grands chapitres prédéfinis.

Après 2 ans et demi de jeu exclusivement consacrés à cette campagne et à deux intermèdes destinés à rompre la monomanie de l'arc narratif, nous n'en sommes hélas qu'à la fin du 3ème chapitre et voyons enfin arriver le niveau 10. Au vu du nombre de séances jouées, nos personnages devraient être au moins parvenus au niveau 15 selon le standard de progression de D&D 5e. Peut-être parce que nous avions au départ sous-estimé les profondes différences entre Pathfinder et D&D 5e. Par conséquent, quel qu'en soit l'intérêt et le talent du DM, je trouve avec le recul que c'est (trop) long pour un premier essai.

> Les personnages

Comme le veut le lancement de ce module, les quatre premiers protagonistes se sont rencontrés à Sandpoint :

  • Le gnome magicien Pelt 1) venu de la forêt de Sanos ;
  • La demi-elfe noire Zatn, une jolie sorcière tatouée 2) de Varisie ;
  • Le demi-elfe Snow (nom de guerre), ténébreux serviteur justicier d'Abadar 3) natif de Magnimar ;
  • Belor (alias Memnos), un combattant à mains nues 4) humain aux origines incertaines, venant a priori des environs de Korvosa.

Se sont joints à eux par la suite :

  • Phoenix, une prêtresse humaine de Sarenrae 5) (personnage de notre DM sur RotR) venue de Magnimar mais dont la famille est influente à Korvosa ;
  • La sculpturale demi-orque nommée Kansif 6) venue des alentours de Korvosa et de Kaer Maga ;
  • Goren, un ancien espion-assassin de Korvosa 7) humain de son état, venant lui aussi de Kaer Maga après avoir déserté Korvosa (remplace Snow, mon personnage initial).

Chroniques des Présages Perdus

> Le contexte

Il s'agit d'une campagne originale que je dirige. Pour capitaliser sur les connaissance acquises sur l'univers Pathfinder, elle se déroule donc aussi sur Golarion. Les « Présages Perdus » (CdPP) font référence à l'époque la plus récente et contemporaine de ce monde. Pour les connaisseurs, nous jouons cependant encore en 4708, donc avec un décalage de quelques années de retard sur les événements les plus actuels décrits sur Internet et dans les derniers ouvrages.

Ici, d'autres aventuriers que ceux engagés sur Rise of the Runelords (RotR) sont à l'origine rassemblés par un barde, membre de la Société des Éclaireurs. Ils vont être entraînés dans des aventures plus tortueuses et au parfum plus politique que dans le module Pathfinder cité. Les arcs narratifs sont cette fois centrés sur les personnages et plus courts. La trame principale de cette campagne évoluera par conséquent réellement avec les actions entreprises par les personnages et selon leurs motivations. Vous pouvez déjà lire les épisodes qui sont archivés dans notre bibliothèque.

Les événements se déroulent normalement après les événements de RotR ainsi qu'après Curse of the Crimson Throne (second « Adventure Path » publié). La campagne proprement dite est un canevas original qui repose en partie sur un mélange de scénarios édités soit par Paizo soit par des fans et d'extraits d'autres modules de type « Adventure Path ». Cela permet d'exploiter l'univers établi, de rester dans l'ambiance et de suivre le calendrier des événements se produisant ou qui se sont produits en parallèle sur Golarion depuis quelques années.

> Les personnages

Contrairement à RotR qui nous a tenus par la main depuis le niveau 1, j'ai fait démarrer les CdPP avec des personnages niveau 4. Débuter les personnages au moins au niveau 3 est plutôt mieux car ils sont alors entrés dans leur spécialité. Sauf cas particulier, des joueurs expérimentés sur D&D 5e peuvent faire l'impasse sur les 2 ou 3 premiers niveaux car c'est le passage au niveau 5 dans une classe qui représente ensuite le deuxième pas véritablement important sur D&D 5e.

Si un des joueurs n'avait pas créé un personnage quadriclassé (!), nous aurions par conséquent certainement commencé avec des personnages de niveau 3. En fait il était essentiel pour moi d'un point de vue narratif que ces personnages soient aguerris mais encore un peu débutants pendant l'introduction et près de s'affirmer comme aventuriers. Leur première aventure commune leur a donc permis de se rencontrer et de se connaître en tant que groupe ainsi que d'atteindre le niveau 5.

Le groupe d'origine se compose de 5 individus en plus d'un personnage non-joueur prénommé Volmar :

  • Sereine, une demi-elfe dilettante et écervelée 8) venue de très loin (Andoran) pour arriver à Magnimar ;
  • Taklinn, un nain des collines prêtre de Torag 9) qui vient des contrées de Linnorm via Riddleport, seul à ne pas connaître Volmar au départ ;
  • Krin, un sorcier demi-elfe hautain et solitaire 10) qui vient aussi des contrées du nord et paraît très blasé ;
  • Ulrik, un grand gaillard de marin 11) humain, costaud et taciturne qui est le dernier des trois membres venus des contrées du nord. Il a fait route de Riddleport à Magnimar avec Taklinn ;
  • Pyrus, un humain de Riddleport au passé trouble qui est subitement devenu magicien un peu par accident 12) et aime jouer avec le feu.

Notes explicatives
1)
Sage/Wizard (Abjurer) niveau 5 et Warlock (Fey Patron, Pact of the Chain) niveau 5
2)
Outlander/Sorcerer niveau 10
3)
Outlander/Paladin (Oath of Vengeance) niveau 7 et Fighter (bientôt Champion) niveau 2
4)
Hermit/Monk (Way of the Shadow) niveau 9
5)
Noble/Cleric (Light) niveau 7
6)
Soldier/Ranger (Hunter) niveau 8 et Fighter niveau 1
7)
Spy/Fighter (Battle Master) niveau 5 et Rogue (Thief) niveau 5
8)
Outlander/Warlock (Fiend Patron) niv. 2, Ranger niv. 1, Sorcerer (Draconic) niv. 1, Rogue niv. 1 donc 5 niveaux au total
9)
Acolyte/Cleric (Tempest) niveau 5
10)
Sage/Sorcerer (Draconic) niveau 4
11)
Pirate/Barbarian (Totem Warrior) niveau 5
12)
Criminal/Wizard (Evoker) niveau 5
Ce site web utilise des cookies pour analyser le trafic de visites. En restant sur ce site, vous acceptez le stockage de cookies sur votre ordinateur. En savoir plus